Catégories
Non classé Permis Transports – Véhicules - Voyages

Brevet de sécurité routière : formation, pratique et obtention

Pour pouvoir se présenter à la formation pratique, l’obtention de cette partie théorique dans son intégralité est obligatoire. En effet, la formation théorique est dispensée au collège. Elle se porte sur les règles de Sécurité routière.

Brevet de sécurité routière : formation, pratique et obtention

Le Brevet de Sécurité routière (BSR) est le premier accès à la conduite d’un deux-roues. Désormais, il correspond à la catégorie AM du permis de conduire. Le BSR permet de conduire un cyclomoteur ou un quadricycle léger à moteur. Pour l’obtenir, il faut être âgé de 14 ans et suivre une formation théorique et une formation pratique. 

Les personnes nées avant 1988 n’ont pas besoin de passer le BSR correspondant à la catégorie AM du permis de conduire.

En effet, elles peuvent conduire un cyclomoteur ou une voiturette sans formalité particulière, qu’elles soient ou non titulaires d’un permis de conduire. En revanche, les personnes nées en 1988 ou après doivent être titulaires soit d’une catégorie du permis autre que la catégorie AM, soit de la catégorie AM, soit d’un titre équivalent délivré par un État de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen, pour pouvoir conduire un cyclomoteur ou une voiturette.


Comment obtenir le brevet de sécurité routière ?

La préparation du brevet de sécurité routière se compose d’une formation pratique et théorique. Depuis le 1er janvier 2004, les personnes nées après le 1er janvier 1988 doivent obtenir le BSR pour pouvoir conduire un cyclomoteur ou une voiturette.

La formation théorique :

Pour pouvoir se présenter à la formation pratique, l’obtention de cette partie théorique dans son intégralité est obligatoire. En effet, la formation théorique est dispensée au collège. Elle se porte sur les règles de Sécurité routière.

Elle est validée par l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de 1er ou de 2nd niveau ; ou par l’attestation de sécurité routière (ASR) pour les jeunes non scolarisés ou en apprentissage. Il est à rappeler que l’ASSR 1er et 2nd niveau, ainsi que l’ASR n’autorise pas à conduire un véhicule à moteur.

La formation pratique :

Seules les personnes titulaires de l’ASSR 1 et 2 ou l’ASR peuvent suivre la formation pratique. Elle est assurée par une école de conduite ou par une association d’insertion ou de réinsertion sociale ou professionnelle agréée.

Un livret de formation vous est remis lors de votre inscription. Avant de commencer votre formation, vous devez remplir le questionnaire dans le livret. Pendant toute la durée de la formation, vous devez garder ce livret avec vous. 


Durant la formation pratique, vous avez le choix entre deux options :

  • Option quadricycle léger à moteur accessibles à partir de l’âge de 14 ans
  • Option cyclomoteur

Le suivi de l’option cyclomoteur vaut la reconnaissance du suivi de l’option quadricycle léger à moteur.

Le programme de la formation pratique est d’une durée totale de 7 heures comprenant un enseignement hors circulation d’une durée de 2 heures ; une conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique d’une durée de 4 heures, ainsi qu’une formation de sensibilisation aux risques liés à la conduite en milieu urbain, d’une durée de 1 heure.

Quelque fois, la durée de la formation pratique est de 8 heures et se déroule sur 2 jours. Le coût de la présentation au BSR est compris entre 150 euros et 400 euros, selon les établissements de formation.

A noter que le brevet de sécurité routière n’est soumis à aucune période d’invalidité. En revanche, la catégorie AM du permis de conduire est soumise à une période de validité de 15 ans, comme le permis B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.