Catégories
Non classé Transports – Véhicules - Voyages

Contrôle technique d’un véhicule : démarches et réglementations

Le contrôle est à réaliser dans un centre agréé de contrôle technique situé en France.


Contrôle technique d’un véhicule : démarches et réglementations 

démarches-Contrôle technique-véhicule

Le contrôle est à réaliser dans un centre agréé de contrôle technique situé en France. Le tarif varie d’un centre à un autre. Le propriétaire de la voiture est chargé de payer les frais. 

Une contre visite doit être faite dans les 2 mois qui suivent le contrôle technique si le résultat de celui-ci est défavorable. 

Le contrôle technique est à votre initiative mais il doit être fait avant le 4 ème anniversaire de la 1ère mise en route du véhicule, plus précisément dans les 6 mois précédant l’anniversaire. 

Chaque contrôle technique a pour résultat la remise d’un procès verbal. Ce dernier mentionne, entre autres, la date du contrôle, son résultat et la limite de validité du contrôle. Ces 2 derniers points sont apposés sur la carte grise par le contrôleur. Ce dernier positionne également sur la voiture une vignette et la date limite de validité du contrôle effectué. 

S’il y a litige sur le résultat du contrôle technique, le centre technique ayant délivré le procès verbal affiche les voies de recours. 


Voiture particulière (VP)

Les VP qui doivent passer un contrôle technique périodique sont ceux dont le PTAC est inférieur ou égale à 3,5 tonnes. Seul un organisme agréé peut réaliser le contrôle technique. Il vérifie 133 points de contrôle. Le contrôleur classe les défaillances constatées par ordre de gravité. 

Les 133 points de contrôle peuvent toucher la direction du véhicule, les équipements de son freinage, les feux, etc. À chaque point contrôlé correspond un constat. Le contrôleur indique le niveau de gravité correspondant. La défaillance peut être majeure, mineure ou critique. 

Vous êtes soumis au paiement d’une amende d’un montant pouvant aller jusqu’à 750 euros si vous négligez le contrôle technique de votre véhicule. 


Camionnette 

Les camionnettes (CTTE) doivent aussi passer par un contrôle technique. Celles dont la PTCA est inférieur ou égal à 3,5 tonnes sont concernées. 

Le contrôle technique complémentaire est réservé aux camionnettes de plus de 4 ans. Il concerne les émissions polluantes et doit être fait avant la fin du délai de 1 an après le contrôle technique, plus précisément au cours des 2 mois précédant le délai. 

Outre les émissions poluantes, les points vérifiés sont similaires à ceux d’une voiture particulière. En cas de défaillance, le niveau de gravité sera indiqué. Un nouveau contrôle est exigé en cas de défaillance majeure. 

Une vignette portant la mention  »POLLU » est positionnée sur la camionnette, en plus d’une vignette portant les lettres  »CT ». 

demarche-pour-les-controle-technique-dun-vehicule

En plus de l’amende de 135 à 750 euros que vous devez payer en cas d’absence de visite technique, une décision d’immobilisation peut également avoir lieu. Cette immobilisation confisque la carte grise du véhicule. 


Camping-car 

Un camping-car doit passer par une visite technique peu importe son PTCA. Comme pour le cas de la camionnette, une décision d’immobilisation peut être prise en cas d’omission de la visite technique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.