Catégories
Aides, Allocations Non classé

Handicap : aides et allocations disponibles

L’AAH est une pension d’invalidité. Elle compense la perte de salaire des personnes en situation de handicap. Ces derniers peuvent alors compléter leurs éventuelles ressources. L’AAH leur garantit un revenu minimal. Cette pension est octroyée par la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) sous certaines conditions liées, entre autres, par les critères d’incapacité et l’âge de la personne concernée.


Handicap : aides et allocations disponibles 

Les aides et allocations pour les personnes en situation de handicap leur permettent de couvrir partiellement certaines dépenses.  


Allocations aux adultes handicapés (AAH)

L’AAH est une pension d’invalidité. Elle compense la perte de salaire des personnes en situation de handicap. Ces derniers peuvent alors compléter leurs éventuelles ressources. L’AAH leur garantit un revenu minimal. Cette pension est octroyée par la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) sous certaines conditions liées, entre autres, par les critères d’incapacité et l’âge de la personne concernée. 

Démarches-Handicap-aides et allocations disponibles

En général, vous pouvez bénéficier de l’AAH si votre taux d’incapacité est de 80% au minimum, si vous avez au moins 20 ans et si vous résidez en France de manière permanente. Le montant de l’AAH dépend de votre situation. Si par exemple vous vivez seul et que vous n’avez aucune ressource, le montant peut aller jusqu’à 860 euros. Ce montant prend en compte votre taux d’incapacité (situé entre 50% et 70%). Vous pouvez percevoir le même montant si vous êtes en couple mais que votre foyer gagne moins de 1 625,4 euros /mois. 

L’AAH est accordé sur demande. Cette dernière est à réaliser auprès des MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées). Sa durée d’attribution dépend de vos taux d’incapacité. 


Complément de ressources 

Comme son nom l’indique, le complément à l’AAH permet une revalorisation du montant de l’AAH. L’ensemble forme la garantie de ressources. 

En général, chaque membre du couple bénéficiaire de l’AAH peut percevoir le complément de ressources sous certaines conditions liées aux taux d’incapacité, aux ressources et au logement. Les démarches sont similaires à celles de l’AAH. Le montant du complément de ressources est de 179,31 euros. Sa durée d’attribution va de 1 à 5 ans, voir plus selon l’état de votre santé. 


Majoration pour la vie autonome (MVA)

La MVA compense également l’AAH. Cette allocation permet aux personnes en situation de handicap de couvrir les dépenses d’aménagement de leurs logements. Il peut s’agir de l’installation d’un monte-escalier. 

Parmi les conditions à remplir, vous devez percevoir une aide au logement ou avoir un taux d’incapacité d’au moins 80% afin de percevoir la MVA. Aucune demande n’est requise, la MVA vous est attribuée automatiquement si les conditions sont bien remplies. C’est la caisse d’allocations familiales ou la mutualité sociale agricole qui octroie la MVA. Le montant de ce dernier est de 104,77 euros /mois. 

Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

L’AEEH compense les frais d’éducation et les soins apportés à un enfant handicapé de moins de 20 ans. La personne qui se charge de l’enfant reçoit le versement de l’AEEH. 

L’attribution de l’AEEH dépend de certaines conditions, dont le taux d’incapacité de l’enfant (situé entre 50% et 80%). La demande d’AEEH s’effectue auprès des MDPH. Son montant s’élève à 132,21 euros. Sa durée d’attribution dépend du taux d’incapacité de l’enfant. 


Prestation de compensation du handicap (PCH)

La PCH permet de rembourser les dépenses liées à votre perte d’autonomie. Elle couvre l’aide humaine, l’aide technique, le transport, l’aménagement du logement, l’aide animalière et l’aide spécifique ou exceptionnelle. 

Démarches-Handicap-aides-et-allocations-disponibles

L’attribution de cette aide financière octroyée par le département dépend de certaines conditions, dont votre âge, votre degré d’autonomie, votre résidence et vos ressources. Comme pour les précédentes allocations, la demande de la PCH s’effectue auprès des MDPH. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.