Catégories
Justice Loisirs Social

Phishing, harcèlement ou injures en ligne : comment réagir ?

Vous pouvez déposer une plainte contre l’auteur d’un contenu illégal publié sur internet si vous en êtes victime ou signaler tout simplement le contenu, même si vous n’en êtes pas victime.

Toute forme d’escroquerie en ligne peut être évitée.

Contenu illégal publié sur internet

Vous pouvez déposer une plainte contre l’auteur d’un contenu illégal publié sur internet si vous en êtes victime ou signaler tout simplement le contenu, même si vous n’en êtes pas victime. Il peut s’agir d’un contenu peut être axé sur le racisme, sur l’atteinte à la vie privée ou encore sur une injure. La publication peut être une photo, une vidéo, un commentaire ou encore un texte. Le hébergeur ayant délibérément mis en ligne le contenu illicite est tenu comme responsable.

La justice française peut poursuivre le coupable si le contenu est consultable en France, si celui-ci est rédigé en français, et même si la personne ne se trouve pas en France. Seule la personne ayant effectué la publication est responsable de celle-ci. L’hebergeur du site ne l’est pas.

Vous pouvez porter plainte mêmes si vous ne connaissez pas l’auteur de la publication. Il sera désigné comme la personne X. Une capture d’écran peut faire office de preuve. Elle peut accompagner votre plainte si le huissier de justice à qui vous avez fait appel confirme son utilité. Vous pouvez également demander le retrait du contenu.


Téléchargement illégal – Hadopi

Vous recevrez un avertissement par e-mail de la part de la Hadopi si vous piratez (télécharger illégalement) de la musique ou des films (protégés par des droits d’auteur). Un 2 ème avertissement vous soumet à des poursuites pénales ainsi qu’une amende. Vous pouvez vérifier la légalité d’un service via e site de Hadopi.

En cas de 3 ème repérage dans les 12 mois suivant le 1 er e-mail, la Hadopi vous envoi une lettre vous notifiant la possibilité de poursuites pénales. Vous avez 15 jours pour réagir. Les démarches à suivre sont précisées dans la notification.

Si la poursuite est effective plus tard, la peine maximale est une amende de 1 500 €.


Harcèlement en ligne

Harceler via internet est également un délit. Le cyber harcèlement (public ou privé) est puni par la loi. La sanction est plus grave si la victime est un mineur de moins de 15 ans. Le harcèlement peut être des propos ou des comportements répétés ayant pour but de dégrader les conditions de vie d’une personne tant sur le plan physique que morale.

Phishing, harcèlement ou injures en ligne : comment réagir ?

L’auteur des propos est le responsable du harcèlement. Les hébergeurs qui connaissent l’existante des messages et qui gardent les contenus sont considérés comme des intermédiaires techniques. Le retrait des contenus dépend de leurs critères.


Phishing

Vous êtes victime de phishing ou hameçonnage (escroquerie) si vous recevez un e-mail d’une personne se faisant passer pour un organisme tel qu’une banque, les impôts ou encore la Caf pour avoir accès à vos données personnelles.

Évitez de  répondre ou de cliquer sur le lien pour y échapper. Vous pouvez ensuite signaler la tentative de phishing sur le site Phishing Initiative. L’installation d’un logiciel nti-spam est l’un des moyens de protection contre le phishing.


Ransomware

Le ransomware est le blocage d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone. L’appareil est bloqué et affiche un message réclamant de l’argent contre son retour à la normale. Laisser un logiciel malveillant envahir votre système mène souvent au ransomware. Le contenu de votre appareil devient inutilisable en cas de ransomware.

Harceler via internet est également un délit. Le cyber harcèlement (public ou privé) est puni par la loi.

Vous pouvez demander une assistance en ligne via le site  » cybermalveillance.gouv.fr  » si vous souhaitez nettoyer ou désinfecter votre appareil. Signalez également le chantage en ligne ou téléphonez à Info Escroquerie au 0 805 805 817.

Vous pouvez aussi porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie. Un nettoyage régulier de votre appareil ou l’utilisation d’un anti-virus à jour peut vous permettre d’eviter le ransomware.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.